Finances

C’est un peu une gageure de se lancer dans un projet de SAUVEGARDE d’un PATRIMOINE PROTESTANT en Haut QUEYRAS, à connotation culturelle, alors qu’à l’heure actuelle les préoccupations des français et de la France sont d’une toute autre nature.

. Budget provisoire du projet

Le budget de 2020 est facilement maitrisable .Nous comptons sur des levées de fonds en ligne pour élargir l’assiette des adhérents et des donateurs. Grâce à l’aspect incitatif des taux de dégrèvement d’impôts , nous devons passer à une autre échelle de Dons -Déjà 80 adhérents en 1 an 1/2. ce sont tous des sympathisants qui ont une attache dans le QUEYRAS-

. Financement du projet

Les seules adhésions-cotisations des membres , mêmes en les augmentant, ne permettront pas à assurer le financement d’un tel projet. L’appel à des jeunes de plusieurs nationalités, au cours de CAMP-CHANTIERS pour abaisser les coûts de main d’oeuvre est un levier réel pour abonder un budget. Il est plus raisonnable de s’appuyer sur du Mécénat d’Entreprises plutôt que de rêver sur des subventions des collectivités territoriales.

. Appels à dons

Le facteur le plus puissant d’attractivité pour obtenir des DONS est celui de l’allégement d’impôts en touchant des donateurs potentiels par le « bouche à oreille ». Au fur et à mesure de réalisations concrètes -réhabilitation de bâtiments, mise en place de l’espace muséographique, même si cela reste de petite taille, création du lieu d’accueil etc…les sollicitations de Dons peuvent avoir plus d’effet, si elles sont ciblées sur un objet précis.

Le Crowdfunding (ou appel au grad public via une plateforme collaborative) est un autre levier à explorer, mais la thématique SAUVEGARDE de PATRIMOINE n’est pas très porteuse . Elle peut l’être pour des personnes qui connaissent bien le Queyras

Préserver la mémoire des huguenots par la création d’un Musée du protestantisme dans le QUEYRAS -haut lieu du protestantisme -a du sens pour les protestants français, allemands , néerlandais, nordiques en général car leurs racines sont parfois dans le QUEYRAS. C’est une piste à explorer au travers de partenariats associatifs avec la direction du Patrimoine de l’Eglise vaudoise, l’association « amis du QUEYRAS » de la ville de WURMBERG.