Partenariats

Un projet aussi ambitieux, pour une association naissante, ne peut se faire qu’en partenariat avec d’autres associations, qui partagent :
– Les mêmes objectifs , ou des objectifs similaires,
– Les mêmes valeurs de Sauvegarde de patrimoine

. Partenariats institutionnels : Ce sont des partenariats incontournables, car, dans la plupart des cas, ils ont contribué à la construction initiale du projet ; des conventions croisées ont été signées; elles permettent de fixer un cadre, d’imprimer une « coloration » (Exemple : le rapprochement avec les institutions protestantes présentes dans les vallées vaudoises contribuera à donner au projet PPQ sa dimension européenne ; elle existe de fait à cause de la proximité géographique et de l’histoire. La volonté de se rapprocher d’un environnement , social et territorial allemand poursuit la même ambition.

. Partenariat associatif ce sont des partenariats volontairement suscités car ils vont aboutir à une synergie « gagnante-gagnante » pour les parties.
Les propositions de mutualisation des compétences dans le respect de l’autonomie de chaque partie , l’antériorité des réalisations, donc leur SAVOIR-FAIRE, le rattachement à leurs réseaux (exemple : jumelage avec WURMBERG) sont des orientations de grande portée. Par ailleurs, une quantité considérable d’associations oeuvrent dans le QUEYRAS : c’est peut-être l’occasion de réfléchir ensemble à leurs rapprochements pour augmenter leur efficience.

. Partenariats stratégiques : Ce sont des partenariats associatifs spécifiques qui sont recherchés, dans le très court terme, pour aider le projet PPQ à atteindre ses premiers objectifs (un partenariat avec l’association QUEYRAS PASSION est indispensable car ils ont un SAVOIR-FAIRE depuis 10 ans dans la ré-habilitation et la sauvegarde de patrimoines : Eglises, chapelles , oratoires, fontaines, sentiers ….P.P.Q n’a pas cette compétence. QUEYRAS PASSION a une capacité à lever des Fonds auprès des collectivités territoriales, de la Fondation du Patrimoine …à lancer des souscriptions ciblées et ils réussissent.

.Partenariat de Musées à Musées est une des conditions sine qua non pour la réussite de l’espace muséographique, puis du petit musée dans le temple de St VÉRAN -s’inspirer de leur muséographie , de la collecte des collections d’objets de l’époque, de la pertinence du numérique-fabrication en commun d’un outil numérique *, des conditions d’animation avec des guides bénévoles suffisamment formés, de l’appréhension des coûts d’investissements et de fonctionnement, … de la stratégie financière mise en place et notamment de l’appel au mécénat d’entreprises, de la réalisation d’une communication ciblée gage de notoriété, ……. tout ça va éviter de « re-inventer l’eau chaude » et de gagner du temps pour la mise en place de ce projet.

*Il est envisagé de réaliser des séquences du documentaire « La fuite des huguenots » diffusé sur ARTE le 23/11/2019-d’en partager les coûts techniques et de les diffuser en plusieurs langues : français,allemand, anglais dans nos espaces muséographiques : une mutualisation effective à terme.